Action et apprentissage

Nos offres d’organisations de séminaires pour vos enjeux RH

Que ce soit dans le cycle d’apprentissage de Coleman ou dans le cycle de l’expérience, l’action représente une étape dans un processus complexe d’apprentissage, où se mêlent la pratique et la réflexion.

Il est donc nécessaire pour transformer l’action en une expérience éducative de mettre en œuvre d’autres étapes qui facilitent l’apprentissage et la capitalisation des savoirs, l’évaluation et l’ajustement de l’action à son environnement.

A chaque fois que l’individu cherche à ajuster son action à son environnement, il se met en situation d’apprentissage. D’une part, il réfléchit sur la manière dont il va mettre en œuvre son action et d’autre part, il évalue l’écart entre le résultat obtenu et celui visé. Cette réflexion “ avant ”, “ dans ” et “ sur ” l’action lui permet d’apprendre constamment au contact de son environnement. Ensuite, quatre cas peuvent se présenter dès lors que l’individu a réussi à trouver le meilleur ajustement à son environnement et atteint le niveau de compétences satisfaisant pour lui.

1- Son environnement ne change pas
Il va donc garder son statut de personne expérimentée tout au long de sa carrière comme le maître artisan d’art ou le maître en arts martiaux.
2- Son environnement change et ses routines d’actions ne sont plus ajustées à ce que son environnement attend de lui.
a) Soit, il s’en rend compte et se remet en situation de réapprendre ou de s’ajuster
b) Soit, il s’en rend compte, mais reste incapable de réagir
c) Soit, il n’a pas conscience du changement de son environnement et il s’exclue

Dans les deux derniers cas, il y a la mise en place de mécanismes d’interruption d’expériences qui transforment une action ajustée en une action “ non adaptée ” car répétitive et dysfonctionnante dans un environnement mouvant.

LES CONCEPTS CLÉS (récapitulatif)

 

  • L’expérience se situe à l’interaction entre l’organisme et son environnement, qu’il soit d’ordre social, physique, organisationnel…

  • Apprendre par l’expérience suppose de savoir s’ajuster à sa propre évolution et à celle de son environnement. Cela passe également par la capacité de reconnaître ses besoins, de les exprimer et de trouver des solutions créatives

  • L’action devient éducative quand il existe une réflexion sur les effets de celle-ci sur soi et son environnement

  • Apprendre à apprendre nécessite de vivre et d’assimiler le processus en quatre étapes de l’apprentissage par l’expérience, qui ne fait de l’action qu’une des étapes.

 

LES POSTULATS DE BASE

  • L’apprentissage est un processus de changement. Il ne peut s’effectuer sans que le désir lui soit associé

  • La situation d’apprentissage suppose une rupture avec des habitudes. Cette rupture est la prise de risque qui permet au stagiaire d’enclencher le changement

  • La prise de conscience par l’apprenant de son propre fonctionnement semble la méthode la plus efficace pour initier le changement

  • L’apprentissage sera plus efficace s’il mobilise l’individu dans sa globalité (cognitif, affectif, physique)

  • L’ancrage dans le présent et dans l’expérience de l’apprenant facilite son apprentissage

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>