Le manager jardinier : un accompagnateur du vivant

Le manager jardinier : un accompagnateur du vivant

Accompagner son équipe vers l’autonomie.

L’accompagnement, un mot à la mode utilisé par les intervenants externes et parfois par les managers pour désigner une action de coaching individuel ou d’équipe, conseil, mentorat, tutorat…Un terme générique pour nommer une intervention qui se veut souvent individuelle et conduite dans le temps.
Le terme vivant signifie que nous accompagnons des personnes et des situations en mouvement et en interaction permanente.

Au delà des mots, il est nécessaire de clarifier les intentions de l’accompagnement en termes de finalité et d’intervention. En effet, il y a plusieurs manières d’accompagner, « d’être avec » une personne et de la nourrir. L’intention est souvent traduite par la posture et la pratique de l’accompagnateur. C’est cette posture philosophique et pédagogique qui va orienter le type d’accompagnement.

Nous pouvons identifier deux grands courants d’intervention:

  • Celui centré sur la performance et le résultat immédiat et
  • Celui davantage orienté sur le développement des personnes comme levier d’une performance moins immédiate mais plus durable.

Il est évident pour tous que la performance passe par les hommes. En réalité, la contrainte temporelle dans laquelle se situent les entreprises, les amène à faire des choix pédagogiques d’accompagnement privilégiant soit l’approche adaptative, soit l’approche d’ajustement.
Dans l’approche adaptative, l’accompagnateur, qu’il soit interne ou externe, s’appuie sur une base d’outils, méthodes, techniques qu’il juge efficaces et adaptées quel que soit le profil des individus et la nature de leur environnement. L’objectif est de faire rentrer l’individu dans un cadre pré-construit pour qu’il développe sa performance en s’y adaptant. Si ces personnes ont appris à devenir plus performantes, elles n’ont pas pour autant acquis de l’autonomie d’apprentissage, une lecture propre de leur environnement et une véritable capacité à s’y ajuster.
L’approche de l’ajustement prend en compte à la fois l’individu et son environnement. L’accompagnement vise, à travers une posture maïeutique*, à aider la personne à prendre conscience de son fonctionnement, de ses comportements et pratiques et à identifier d’autres manières d’agir. Il ne s’agit plus de faire rentrer l’individu dans le système mais de le faire évoluer en tant qu’acteur du système. Il va devoir innover au contact de son environnement pour s’y ajuster en trouvant le meilleur moyen de tenir compte à la fois de ses besoins mais aussi de ceux de son environnement.
Dans cette approche, la boîte à outils est au service de la personne pour l’éclairer sur son fonctionnement. L’individu devient ainsi plus conscient du système dans lequel il se trouve et peut mieux répondre aux nécessités du changement. Il acquiert de l’autonomie.
Deux postures différentes qui nécessitent une pratique différente de l’accompagnement. Mais pourquoi choisir l’une plus que l’autre ? Pourquoi vouloir s’adapter plutôt que s’ajuster ?

Le manager doit souvent gérer à la fois la performance immédiate de son équipe mais aussi accompagner à terme le développement du potentiel de ses hommes.

Il est emprisonné dans un paradoxe dans lequel il lui est demandé de générer de plus en plus rapidement du résultat sans tenir compte des délais de gestation indispensables pour obtenir de la valeur durable. Face à ce type de pression, Il y a ceux qui récoltent du résultat à court terme en prenant le risque d’appauvrir durablement leur terrain. Il y a les autres, qui comme le jardinier, savent qu’il est inutile de tirer sur un plant pour le faire pousser plus rapidement. C’est dans ce contexte que se fera le choix du type d’accompagnement.
Et si le manager devenait également un «jardinier » qui cultive le vivant et pas uniquement le fruit de ses résultats ? Un « manager jardinier » qui accompagne la croissance de ses hommes et de ses équipes pour construire de la performance durable et pas uniquement du résultat immédiat.

En savoir plus: Le manager jardinier

DRHD - Développement des ressources Humaines Durables  Tél: 01 53 00 99 50   www.drhd.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>