Un outil pour la progression managériale

isiquest outil evaluation

Le 360° feeback, un outil de développement pour l’évaluation et les compétences managériale.

Origine et définition
La volonté permanente d’améliorer les compétences managériales, amène les entreprises à chercher de nouveaux outils d’évaluation. Les théories de la communication et les nombreux travaux en systémique ont ouvert la voie vers des outils d’évaluation plus holistiques, intégrant à la fois l’interne et l’externe, l’individu et son environnement.

L’origine du 360° feedback
Les entreprises américaines se sont aperçues dans les années 1970/80 du manque d’efficacité de leurs formations en management. En menant des enquêtes auprès de leurs managers et de leurs collaborateurs, ils ont pu constater l’écart de perception existant entre la manière dont le manager pensait diriger ses équipes avec ses points forts et faibles et la manière dont son entourage le percevait. Cet écart était d’autant plus important que les managers étaient stressés. Par conséquent, les managers pouvaient se former sur des thématiques et des pratiques pas forcément en lien avec leurs besoins évalués prioritaires par leur environnement.
De plus, les théories de la communication ont fait ressortir que les malentendus, les représentations, le manque de communication sont à l’origine de la plupart des dysfonctionnements humains. La qualité des relations établies avec les autres est largement tributaire de l’image que nous en avons. En permanence, notre perception de nous et des autres influencent notre relation à l’environnement. Pour qu’un changement s’opère, il est nécessaire de prendre conscience de l’écart entre ses discours et ses actes, entre sa propre perception et celle des autres. Le 360° feedback fait parti de ses outils qui visent à réduire cet écart de perception et aident à prendre conscience de comment nos pratiques et comportements sont perçus et vécus par notre environnement.

Définition et enjeux
Certains l’appellent le « retour d’information à 360°, d’autres le traduisent par 360° feedback, perception managériale ou évaluation « multiperspectives ». Quel que soit son nom, il s’agit pour une personne de comparer sa propre évaluation de sa pratique et de son comportement avec celle de son entourage. Dans les groupes de votants, nous trouvons le hiérarchique, les collègues et/ou collatéraux et les collaborateurs. Pour les commerciaux, il est possible d’y inclure un groupe de clients. L’ensemble de ces groupes permet un regard à 360° sur le manager évalué. Cette évaluation peut se faire de manière confidentielle en remplissant un questionnaire qui est ensuite envoyé au responsable du 360° en charge du dépouillement et/ou se faire dans un échange direct, face à face, à partir des items à évaluer.

Au delà du questionnement et du retour, la qualité du 360° dépendra du débriefing du coach. Le rapport du 360° n’a pas pour but d’enfermer le manager dans les perceptions de son environnement, mais de lui permettre de raconter son quotidien de manager.
Francis Karolewicz

En savoir plus: Isiquest  360 feed-backÉvaluation managériales à 360°

 

ISIQUEST   Tél: 01 53 00 99 50 -  www.isiquest.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>